Linda Grabe et Samantha Barroero ont accueilli ce soir à leur table :

Le groupe d’artistes BP représenté par l’un des trois co-fondateursRenaud Layrac. Entre 1984 et 2008, le groupe BP a utilisé les dérivés du pétrole pour jouer formellement avec l’iconographie et les enjeux véhiculés par l’or noir. Ses œuvres font partie aujourd’hui de collections nationales comme celles du Centre Pompidou à Paris et du Mamco à Genève.
Robert  Kluijver, actuellement enseignant à l’Institut des Etudes politiques de Paris sur les dissonances culturelles entre l’Occident et le Moyen Orient. Robert a utilisé son expérience de terrain pour défendre comme auteur et organisateur d’expositions la scène artistique des pays du Moyen-Orient et d’Asie Centrale en assurant par exemple la présence du premier pavillon afghan à la Biennale de Venise de 2005. A peine rentré de la foire d’Art Dubaï (16-19 mars 2011), et de laBiennale de Sharjah il a fait un compte rendu à chaud et nous a présenté les artistes émergents de la péninsule arabique.